Une entreprise gérée par ses employés

Différents types de coopératives permettent une gestion d’entreprise collective et démocratique en tout ou en partie par les salariés. Ces entreprises reposent sur le principe de démocratie économique et de répartition équitable des résultats aux employés. Cette solution présente des avantages autant pour le propriétaire cédant que les employés.

Calendrier pour les séances d’informations

Coop de travailleurs classique

 

Les employés achètent collectivement les actifs de l’entreprise à vendre.

On retrouve au Québec plus de 200 coopératives de travailleurs oeuvrant dans divers secteurs, notamment le transport ambulancier, la foresterie, la restauration, la radiodiffusion, les services-conseils et le secteur manufacturier.

Coop
de solidarité

 

Les employés achètent collectivement les actifs de l’entreprise à vendre en partenariat avec d’autres acteurs intéressés. Il peut s’agir des fournisseurs clés, des clients ou des partenaires du milieu. Ce type de coopérative implique une gouvernance mixte où les employés partagent le pouvoir avec d’autres types d’associés.

On compte près de 600 coopératives de solidarité au Québec oeuvrant dans une multitude de secteurs.

Coop de travailleurs actionnaire (CTA)

 

Les employés achètent collectivement un bloc d’actions de l’entreprise. Ce modèle peut permettre un rachat progressif de l’entreprise dans les contextes où le coût d’acquisition est trop élevé comme cela peut-être le cas dans le secteur manufacturier et de la haute technologie. Si telle est la volonté des employés, la CTA pourrait, à terme, détenir l’ensemble des actions et se convertir en coopérative de travailleurs.

Ce modèle peut aussi être mis en place dans une formule mixte de rachat où des employés clés achètent un bloc d’actions en impliquant les employés dans une CTA.

La taille des entreprises transformées en coopératives est aussi très variable. Cela varie de trois à plusieurs centaines de salariés. La taille moyenne des entreprises se situent cependant entre 15 à 20 salariés.

Au niveau mondial, c’est 68 000 coopératives de travailleurs générant
4 millions d’emplois

Voici des secteurs où on retrouve des coopératives gérées par les employés :

Agriculture, Arts et culture, Bars, café et salles de spectacles, Commerces de détail, Construction, Développement durable, Entretien ménager, Foresterie, Hébergement et loisir, Microbrasseries, Paysagement et horticulture, Production vidéo, Services-conseils, Services ambulanciers paramédics, Technologies de l’information

Afin de mieux comprendre les coopératives, assistez à la formation donnée régulièrement par le Réseau COOP.

Elle vous apprendra tout ce dont vous avez besoin de savoir sur le fonctionnement de l’entreprise COOP: Structure interne – Conditions de réussite – Répartition des profits – Sources de financement

Ces formations sont offertes toutes les 6 semaines, à Montréal, ou via Skype. Consultez le site internet du Réseau COOP pour connaître les prochaines dates.

Calendrier pour les séances d’informations